• Actu

    Le gouvernement malien se réjouit de la mort d'Abou Zeid:

    Le ministre malien des Affaires étrangères s'est déclaré "heureux" de la mort de l'un des principaux chefs d'Aqmi, confirmée par Paris.

    Le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, s'est déclaré dimanche "heureux" de la mort d'Abdelhamid Abou Zeid, l'un des principaux chefs d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), durant les combats dans le nord du Mali, un décès confirmé samedi par Paris. "Je suis heureux de sa mort", a lancé Tiéman Coulibaly lors d'une conférence de presse à Bamako avec le ministre allemand de la Coopération, Dirk Niebel, qui achevait une visite de deux jours au Mali.

    Confirmation par Paris de la mort d'Abou Zeid

    La France a confirmé samedi la mort de l'Algérien Abou Zeid, l'un des hauts responsables d'Aqmi. Selon Paris, il a trouvé la mort fin février "lors des combats menés par l'armée française dans l'Adrar des Ifoghas", massif montagneux de l'extrême nord-est du Mali, voisin de l'Algérie, où les soldats français bénéficient de l'appui des troupes tchadiennes. Le Tchad avait annoncé fin février sa mort, l'attribuant aux troupes tchadiennes.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :