• "The Voice" sur TF1 : une très belle victoire de Yoann Fréget, qui gagne de justesse!

     

    Quatre mois d’attente, 16 semaines de compétition, soit 36,8 heures et donc 2208 minutes d’émission, pour cette dernière soirée, le suspense était insoutenable. Les quatre finalistes, Nuno Rensende, Loïs, Yoann Fréget et Olympe ont mis le paquet pour remporter la finale de la deuxième saison. Pour cette dernière soirée, le public était le seul juge, et il a choisi Yoann Fréget, à 28%, tandis qu’Olympe a récolté 27,8 % des votes. Autant dire que ça c’est joué à un fil. De son côté, Nuno est arrivé troisième avec 25% des suffrages, et Loïs a terminé dernière avec 19,2 %.

     


    1 commentaire
  • Un homme se suicide dans la cathédrale Notre-Dame de Paris!

    L'essayiste d'extrême droite et anti mariage pour tous, Dominique Venner s'est donné la mort avec une arme à feu ce mardi à Notre-Dame. Agé de 78 ans, il s'est suicidé devant l'autel vers 16h. Manuel Valls s'est rendu sur place. Marine Le Pen évoque "un geste éminemment politique". Dans la soirée une centaine de militants d'extrême droite s'est rassemblée sur le parvis.


    1 commentaire
  • Attentats de Boston : le deuxième suspect capturé

    Il aura fallu près de 24 heures pour que la police américaine parvienne à rattraper le deuxième homme soupçonné d’avoir perpétré la tuerie du marathon de Boston. Agé de 19 ans, Djokhar Tsarnaev a été arrêté au terme d’une opération exceptionnelle, ayant mobilisé 9.000 policiers. Il s’était caché sous la bâche dans un bateau, au fond d’un jardin du quartier de Watertown. Blessé, il a été transféré à l’hôpital de Mount Auburn, le même que celui où est soigné le policier ayant reçu une balle la veille au soir. La chasse est terminée. Nous arrêtons les recherches. Il n’y a plus de raison d’avoir peur. La justice a gagné. Le suspect est arrêté”, s’est félicité la police de Boston à travers un tweet.

    Il a tué son frère en lui roulant dessus.

     

    Ce qu'il s'est passé avant:

     

    Les attentats, qui ont fait trois morts et plus de 140 blessés, se sont produits alors que se terminait le marathon de Boston. Aucune arrestation n'a eu lieu pour l'instant et aucune revendication n'a été reçue.

    Trois personnes ont été tuées et 144 blessées (dont 17 blessés graves, 10 ont subi des amputations) lundi dans deux explosions presque simultanées survenues près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston (nord-est des Etats-Unis), qui ont tous les signes d'attentats.

    Plus de 26.000 personnes participaient au marathon de Boston, la course la plus ancienne des Etats-Unis, et les télévisions ont montré des images de panique, du sang sur les trottoirs de rues jonchées de débris, des véhicules de secours et des brancards. Les deux explosions, au centre de la ville, se sont produites « simultanément », a annoncé le chef de la police Ed Davis, évoquant de « nombreuses victimes ».


    votre commentaire
  • Koh-Lanta : Gérald Babin victime d'une défaillance cardiaque

    Le candidat décédé sur le tournage de l'émission de téléréalité présentait une pathologie selon le pré-rapport d'autopsie, indique le parquet de Créteil ce vendredi. L'avocat de la production assure que cette défaillance était indétectable. Mais des experts cardiologues affirment le contraire.

    Le décès du candidat de Koh-Lanta Gérald Babin est imputable à "une défaillance cardiaque sur cardiopathie dilatée", une pathologie du coeur, selon les conclusions d'un pré-rapport d'autopsie rendues publiques vendredi par le parquet de Créteil.
      
    Les examens médico-légaux n'ont pas conduit à la découverte de traces d'anabolisants ou de "substance médicamenteuse toxique ou stupéfiante" dans le corps de Gérald Babin, selon un communiqué transmis à l'AFP par le procureur de la République de Créteil, Nathalie Bécache.


    votre commentaire
  • Corée du Nord : Paris "n'envisage pas" d'évacuer les Français

    Alors que la Corée du Nord se montre de plus en plus belliqueuse avec la Corée du Sud et les Etats-Unis, la France a déclaré vendredi soir qu'elle prenait "la situation au sérieux". Le ministère des Affaires étrangères demande "instamment" à Pyongyang "de s'abstenir de toute nouvelle provocation" mais "n'envisage pas" d'évacuer les Français sur place.

    "Nous prenons la situation au sérieux et sommes en étroite concertation avec nos partenaires européens sur place ainsi que les agences des Nations unies. Il n'est pas envisagé à ce stade d'évacuer le personnel du Bureau Français de Coopération, composé de deux agents, ni les ressortissants français qui travaillent pour les Organisations non-gouvernementales et les agences de l'ONU sur place", selon le communiqué du ministère. La France n'a pas de relations diplomatiques avec la Corée du Nord.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique